Qu’est-ce que Consolider ? C’est rassembler des éléments en un ensemble optimisé pour obtenir une performance maximale. Cela s’observe particulièrement dans le domaine informatique et celui des bases de données, avec des systèmes de plus en plus hétérogènes et l’apparition de ces dernières pour tous types d’applications. Il arrive de plus en plus souvent que des serveurs ne soient pas totalement exploités.

Les projets de consolidation nous permettent de mettre en commun plusieurs instances et/ou plusieurs bases de données aux mêmes endroits. Il existe plusieurs types de consolidations possibles :

  • Plusieurs instances sur plusieurs serveurs peuvent être réduites à plusieurs instances sur un seul serveur.
  • Plusieurs bases de données sur plusieurs instances peuvent-être optimisées dans une seule instance
  • Etc…

Pourquoi vouloir consolider ses données ?

  • Diminuer les coûts en diminuant le nombre de serveur, de licence serveur, de licence tiers (backup, antivirus etc…) et d’énergie utilisée
  • Simplifier son infrastructure, moins il y a d’administration à faire, mieux la plateforme se porte. Exemple : moins de faille de sécurité possible, moins de gestions des patchs à planifier et moins d’antivirus à garder à jour etc.
  • Le “Green IT”, avec l’économie d’énergie.

Avec toutes les raisons cités ci-dessus, il semblerait avantageux de toujours consolider au maximum ses serveurs de données. Mais il y a bien sûr des cas où la consolidation n’est pas conseillée. La principale raison survient avec les limitations des ressources.

D’un point de vue:

  • CPU (la puissance de calcul)
  • Mémoire (la quantité de RAM)
  • I/O (l’activité de lecture et écriture sur les disques)

S’il n’est plus possible d’augmenter ses ressources sur le matériel disponible, et dans un environnement à forte demande en ressource, alors la consolidation n’aura pas d’effet bénéfique et ne fera que dégrader les performances de l’ensemble de la plateforme.

En pratique :

Un exemple que nous rencontrons souvent, est lorsque chaque service d’une entreprise nécessite une ou plusieurs bases de données pour ses applications métiers. A chaque nouveau progiciel, va s’accompagner de la mise en place d’un nouveau serveur, qui ne sera utilisé en moyenne qu’à seulement 20% de ces capacités. C’est là que la consolidation intervient. Nous pouvons par exemple réunir 4 serveurs en 1, sans en diminuer les performances. Notamment grâce à l’analyse et  nos outils d’audit. Ils permettent de déterminer les meilleures affinités entre les bases. Mais aussi, ils permettent l’exploitation à 100% d’un seul serveur. Cela a pour effet de libérer 3 autres serveurs qui pourront  servir à d’autres utilisations au sein de l’entreprise, comme la mise en place de plan de reprise d’activité.

Et vous ? Vos serveurs SQL Server sont-ils utilisés au maximum de leurs potentiels?

Une autre vérification avant de se lancer dans la consolidation concerne les logiciels tiers et leurs prérequis. Il est fortement conseillé de vérifier avec l’éditeur du logiciel, si la base de données de l’application est supportée pour fonctionner de façon partagée avec d’autres bases de données dans la même instance.

En conclusion, la consolidation est une bonne chose, et pas seulement d’un point de vue financier. Néanmoins, il est aussi très important de bien se préparer avant de se lancer dans cette entreprise. Cela permet de bien dimensionner les ressources nécessaires en utilisant des outils d’audit pour prévoir les besoins futurs. Donc si vous souhaitez faire des économies et optimiser votre plateforme, la consolidation est définitivement une option à envisager.

Maintenant que nous avons vu comment optimiser la gestion des serveurs SQL Server. Dans un prochain article, nous verrons comment améliorer les performances des requêtes SQL.

Article rédigé par Mathieu CHEN, Administrateur NT et MSSQL chez LINKBYNET